[LER.Mtbé] Pollution : le chauffage au bois accusé


“« C’est le secteur résidentiel tertiaire qui fait figure d’accusé. Autrement dit les installations de chauffage individuel, et particulièrement de chauffage à bois », affirme-t-on du côté du réseau Atmo. « Elles génèrent plus de la moitié de cette pollution de l’air aux particules fines. ». Le trafic routier est responsable pour « un tiers » de cette pollution atmosphérique, tandis que les rejets des usines ne représentent « que 10 % des polluants ». (…) L’arrêté préfectoral pris dans le cadre de la procédure d’alerte dans le Jura est beaucoup plus restrictif, Il interdit le chauffage d’appoint ou d’agrément au bois (…)” 

Source : LER.Mtbé | 08déc2016